Petite histoire du mont saint Michel

contact
location
informations
sitemap
conditions-generales-de-vente
more
diaporama
youtube
more-page2
more-page1
less
Catherine TIFFAINE
Ferme la Gautraie
50240 
Saint-James
+33 (0)2 33 48 31 86
+33 (0)6 89 65 18 61
Ferme la Gautraie - Saint-James
telephone+33 (0)2 33 48 31 86
mobile+33 (0)6 89 65 18 61
mont saint michel ombre mer
UNE TOPOGRAPHIE UNIQUE
Le mont saint-michel est un ilot granitique qui s'élève à environ 80 metres de haut, au sein d'une baie qui possede l'un des marnage les plus important d'Europe, celui-ci peut atteindre 14 metre entre la marée basse et la haute, en découvrant jusqu'au 15 km de font sablonneux.


L'HISTOIRE DU MONT SAINT MICHEL

L'origine de l'abbaye du mont se situe au 8° siècle, après que l'évêque d'Avranches eut l'apparition de l'archange saint Michel qui érige un oratoire en l'honneur de l'archange.  L'abbaye voit son architecture évoluer en fonctions des aléas (incendie, effondrement…), les constructions romanes et gothiques se succéderont, pendant la guerre de 100 ans, le mont est fortifié pour résister aux assauts des armées anglaises. Sa construction évoluera jusqu'au 16° siècle, réalisée à base de blocs de granit prélevés aux iles Chausey et en Bretagne. Elle est considérée comme un chef d'oeuvre de l'art gothique Normand.

Le mont saint Michel devient un lieu de pèlerinage, on y voit se mêler les nobles; les riches bourgeois et les "gueux". De tout temps la traversée de la baie a été dangereuse, noyades et disparitions marquent celle-ci:  la traversée de la baie prend l'appellation de St-Michel-en-Peril-de-Mer.
Le mont est aussi un lieu d'étude et de préservation de manuscrits.

Au 17° le mont est deserté et perd de son importance. Des moines tentent de s'y re-etablir, tout en devant faire face à l'arrivée de prisonniers : l'abbaye devient une prison, on l'appele à l'époque la "Bastille de mer". Apres la révolution elle devient une prison pour les prisonniers de droit commun.
En 1863 la prison sera fermée, laissant le mont dans un état de délabrement avancé.
En 1874, le bâtiment est classé monument historique, comment alors une longue restauration.
En 1878 la digue route sera construite.
En 1979 le mont sera classé au patrimoine mondial de l'UNESCO.
En 1988 le site est classé au titre des "Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France".